centre d’interprétation d’Ambatolampy

centre d'interprétation d'Ambatolampy

Centre d’interprétation promo-éducationnel mobile d’Ambatolampy

 

 Si chacun ne peut visiter un endroit, l’endroit peut visiter tout le monde

 

POURQUOI ?

Ambatolampy (pk 68- RN7-MADAGASCAR) est devenue une ville de passage au fil du temps. Pourtant, cette région abrite des sites authentiques et des savoir-faire particuliers. Pour y remédier, un centre d’interprétation est le meilleur moyen pour valoriser la ville. Le 104 est un centre d’interprétation mobile, dont le nom est tiré du code postal de la ville. 

 

COMMENT ?

Chaque site est illustré par des photographies et des explications courtes, traduites en trois langues (Malgache, Français, Anglais). Les explications relèvent du domaine scientifique et de la culture générale. La visite est gratuite et brève (20mn-30mn). Le centre sert également de point d’information touristique.

OBJECTIFS

L’objectif du centre est éducationnel et promotionnel. Il est conçu pour des étudiants de tous âges et pour des touristes de diverses nationalités. En collaborant avec les acteurs locaux, le centre permet ainsi aux visiteurs de contribuer au développement durable et d’interagir dans le tourisme responsable. Notons que les visites sont assurées par des guides locaux.

Le centre génère par le biais de la construction des statuettes et l’interaction avec les guides et artisants locaux de l’emploi pour les communautés locales. 

​​ACCES

Installé à La Pineta, la visite du centre offre aux voyageurs une agréable pause. La Pineta est un bel et reposant endroit qui propose plusieurs activités et services.

LE PROJET

  • Le centre

8 panneaux sont faits et installés et font déjà l’objet de visites. Ces panneaux ont été autofinancés mais compte tenu de la multitude des sites qu’Ambatolampy représente, l’ajout de panneaux supplémentaires s’avère nécessaire.

Les Panneaux existants sont : Une présentation du centre, une carte de localisation, le massif de l’Ankaratra, fabrication artisanale de marmites en aluminium, fabrication de baby-foot, les huiles essentielles, la riziculture, les cuisses de nymphes.

Il reste 7 panneaux à faire : Une présentation de la ville d’Ambatolampy, la station forestière, les chutes d’eau, l’insectarium, la citadelle, la brasserie, le monument de la place. 

Bien que la visite du centre soit gratuite, des statuettes en aluminium à l’effigie des équipes de football internationales sont en vente en guise de souvenirs. Elles sont fabriquées  avec des résidus d’aluminium par des artisans locaux et peintes par l’association des femmes qui peignent les baby-foot

 

  •  La mobilité

Etant donné que tout le monde n’a pas la possibilité de voyager ni de se déplacer pour découvrir la ville d’Ambatolampy, il est important de rendre ce centre mobile. Ainsi  ceux qui ne peuvent pas voyager pourront apprendre de la région. Le centre rentre également dans l’apprentissage des langues grâce à son trilinguisme. C’est également une porte de connaissance grâce à la vulgarisation des aspects scientifiques des thèmes abordés et la simplicité des écrits. Le centre sert également de passerelle directe entre les producteurs et artisans d’Ambatolampy avec les consommateurs. L’objectif est de travailler en partenariat avec les centres culturels et les établissements scolaires.La mobilité du centre est un concept audacieux qui pourrait remplacer le traditionnel « voyage d’étude », qui est le plus souvent, bien trop onéreux et risqué pour les parents.

Pendant la mobilité, les panneaux qui sont à Ambatolampy restent sur place pour les touristes, mais ce sont les affiches en bâche en double qui voyagent.

Le centre a déjà eu une prémière expérience de mobilité puisqu’à l’occasion de la semaine de la langue française et de la francophonie 2017, nous avons exposé et sommes intervenus auprès des établissements primaires et secondaires privés et publics d’Andavadoaka dans le discrit de Morombe au Sud ouest de Madagascar en partenariat avec l’ONG Steph’andava. 

Après la visite, chaque classe a répondu à un questionnaire sur le centre dont les questions revenaient sur leur région.

Habitants à la plage, certains enfants n’ont jamais vu une rizière. d’autres ne savaient pas le code postal de leur région, ni comment mesurer une altitude. Mais via le nom du centre « 104 », ils ont pu apprendre également le code postal de leur région, désormais ils sauront que l’altitude se mesure en partant de la mer, et ce, grâce au massif de l’Ankaratra exposé dans le centre. Et bien d’autres encore…

Une expérience positive que l’on espère pouvoir développer dans les prochains mois !

Il n'y a pas de contributeurs pour le moment. Soyez le premier à soutenir ce projet, et partagez-le pour l'aider à se développer !
0%
collectés sur un objectif de 1000€
0 jours restants
Projet terminé

Le porteur du projet

Le porteur du projet

Rivo 32 ans France

Envoyer un message

Choisissez votre contrepartie

  • à partir de 10€ ou plus

    un grand merci pour votre participation

  • à partir de 20€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    un grand merci et une affiche exposée dans le centre en  format pdf au choix

  • à partir de 50€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    Un grand merci + une statutette à l'effigue de l'équipe de votre choix

  • à partir de 100€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    deux affiches exposées au centre en format pdf + une figurine de l'équipe de football de votre choix

  • à partir de 700€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    Un voyage de 10 jours sur la célèbre RN7 de Madagascar avec visite du centre (prix par personne, minimum 3 personnes)*

    * prix hors billets d'avion