Construisons une Ecole pour les enfants de Tablao

À propos du projet

 

Tout d’abord, un voyage au Togo en 2001

Lors d’un voyage en 2001 avec nos enfants, organisé par une association humanitaire, nous avons découvert le Togo, pays d’Afrique de l’Ouest. Ce séjour nous a permis de  connaître et comprendre les problématiques économiques en matière de soins, éducation, conditions de travail et vie politique du pays.

Depuis une quinzaine d’années, nous sommes restés préoccupés par le devenir des enfants de ce pays. C’est ainsi que nous avons soutenu plusieurs enfants pour leur permettre de continuer à aller à l’école, et d’obtenir au moins le bac. L’un d’eux a même eu la possibilité d’émigrer en Australie grâce à l’ONU, et a pu y fonder une famille, un beau conte de fée!

Mais il nous tenait à coeur de permettre à beaucoup plus d’enfants de pouvoir aller à l’école dans des conditions décentes. C’est à travers l’école par l’éducation dispensée, que les enfants pourront ainsi devenir acteurs de leur vie, et pourront concrétiser un jour leurs rêves.

Nous avions alors gardé des liens avec des amis togolais rencontrés sur place, dont le président de l’ONG A3E (Amis de l’Environnement et de l’Enfant Épanoui) qui nous faisait part régulièrement des besoins en matière d’éducation, dans les villages démunis du nord du Togo.

 

Puis en 2016,  l’arrivée « imprévue » de la maladie pour Catherine…j

Un cancer du sein, suivi d’une année de traitements très éprouvants, nous ont amenés à se questionner profondément sur le sens de notre vie. Il y a comme une urgence à vivre, le cancer s’est révélé être un déclencheur pour réagir et s’engager concrètement dans une mission solidaire au profit des enfants du Togo.

Se lancer dans ce projet résulte d’un véritable élan du cœur, une manière de dépasser la maladie. Nous souhaitons partager notre enthousiasme, montrer à tous, que même après un cancer, il est toujours possible de continuer à avoir des rêves et de les concrétiser. Et ceci est vrai quelques soient les obstacles que peut parfois présenter le vie.

 

 

Il consiste à financer la construction d’une école dans le village de Tablao, situé  dans les environs de Kara, à 400km au nord de Lomé (la capitale), afin de:

  • Permettre un enseignement scolaire dans des conditions matérielles acceptables, car chaque enfant a droit à apprendre dans de bonnes conditions 
  • Augmenter le taux de scolarisation des enfants et surtout encourager celui des filles
  • Donner ainsi la possibilité aux enfants de devenir autonomes, contribuer à leur épanouissement, et leur permettre de réaliser eux aussi, leurs propres rêves

 

Situation économique du Togo

Le Togo est le 13éme pays le plus pauvre du monde. En 2015, 40% de ses habitants vivaient en dessous du seuil de pauvreté, et dans certains régions, ce taux peut atteindre 80%.

Le Togo est un pays francophone avec un système scolaire semblable au système français. Mais il souffre d’un manque crucial de moyens: pénurie d’enseignants, classes surchargées (jusqu’à 115 élèves par classe), salles de classe très sommaires (Huttes), manque de matériel scolaire, formation insuffisante des enseignants… 

De plus, les conditions rudimentaires de vie mettent également en péril la réussite des enfants: maladies, alimentation, scolarisation aléatoire, langue parlée à la maison qui n’est pas le français, grande pauvreté, pas d’électricité pour les devoirs, accès à l’école difficile en saison des pluies…Beaucoup d’élèves ont  donc un retard scolaire important en raison de ces multiples facteurs.

 

 

Nous avons voulu rencontrer les acteurs locaux pour faire un état des lieux et évaluer les besoins.  Nous avons donc passé 3 semaines sur place, avec visites de plusieurs villages dans la zone d’intervention de l’ONG A3E. Celle-ci se situe dans la préfecture de Kozah Sud, à proximité de la ville de Kara, 2ème ville du pays.

Avec toute l’équipe d’A3E, nous avons été accueillis dans chaque village par le chef de village ou chef de quartier, le directeur d’école et les enseignants, le représentant des parents d’élèves, ainsi qu’une très grande partie des villageois, et bien sur les élèves, qui avaient préparé chants et danses.  

       

Nous avions apporté du matériel didactique qui a été distribué dans les différents villages visités:

    Albums et livres scolaires , mappemondes, ballons de foot, jeux de société, semences pour les jardins potagers             scolaires et thermomètres pour les trousses de premiers secours dans les écoles

 

Nous avons pu constater que lorsque les conditions favorables de scolarisation sont en place, la fréquentation (filles et garçons) et les résultats scolaires sont au rendez-vous: résultats qui se mesurent en fin de CM2 par un examen national le CEPD (Certificat d’Etudes du Premier Degré).

 

        

 

Quelles sont les conditions favorables de scolarisation (exemple du village de Kpandéda)?

  • La présence d’eau grâce à un puits au village : eau de bonne qualité permettant d’éviter les parasitoses intestinales.  

      

  • La mise en place d’un jardin scolaire grâce à la présence d’eau permettant l’arrosage pendant la saison sèche: les enfants  apprennent à entretenir le jardin avec les enseignants (programme scolaire), avec l’implication des parents d’élèves.  

       

  • La mise en place d’une cantine scolaire pour fournir un repas gratuit par jour, grâce aux légumes récoltés dans le jardin scolaire. Ce sont les mamans qui à tour de rôle, bénévolement, préparent les repas.  

         

  • La fourniture de repas gratuits par la cantine scolaire incite vraiment les parents à scolariser leurs enfants, car ils sont au moins assurés d’avoir un repas par jour .

        

  • Grâce au repas, l’assiduité des enfants, ainsi que leur concentration pour apprendre efficacement, est de ce fait fortement améliorée l’après-midi. Les parents se sentent encouragés pour scolariser leurs enfants la journée entière.  

Les résultats scolaires sont grandement améliorés avec 100% de réussite des élèves au CEPD  dans ce village de Kpandéda (zone d’intervention de A3E), et en 2017, les 3 meilleurs élèves de la circonscription étaient issus de ce village.

       

  • Présence école maternelle récente qui permet de mieux préparer les enfants à l’entrée au CP (meilleure maîtrise de la langue française). 

       

  • Equipement scolaire disponible: manuels scolaires, sets de géométrie, cahiers, crayons,  ardoise, uniforme, craies, et matériel didactique pour les enseignants.

 

Toutes ces conditions, citées ci-dessus, PERMETTENT AUX ENFANTS DE :

 

        ​

 

Et à TABLAO, quels constats dans ce village extrêmement démuni ?

La population actuelle de Tablao est estimée à environ 1000 habitants.

Il y a 80 élèves pour 3 classes élémentaires.La population vit essentiellement de l’agriculture vivrière (soja, mais, igname).

Le village de Tablao ne dispose d’aucune infrastructure:

  • Pas de routes goudronnées
  • Pas de dispensaire de santé
  • Pas d’accès à l’eau sur place : rivière à 5 km
  • Pas d’électricité
  • Conditions agricoles difficiles en raison d’un sol caillouteux, et l’absence d’eau
  • École élémentaire avec poteaux en bois sans fondations et toit en paille (apatam). Ces structures deviennent très vite inutilisables lors des fortes pluies (saison des pluies 6 mois/an).
  • Pas de latrines à l’école 
  • Pas d’école maternelle, faute de moyens
  • Pas de livres, très peu de matériel scolaire

        

Pour le village de Tablao, une demande de subvention pour créer un PUITS, est actuellement en cours à l’initiative de l’association TERR@DIALOOG qui soutient financièrement la plupart des actions de l’ONG A3E. Ce forage pourrait permettre d’initier la mise en place d’un jardin scolaire et donc de créer une cantine, pour offrir gratuitement un repas aux élèves à midi (comme à Kpandeda).

Pour notre part, l’accent est principalement mis sur la construction d’une école primaire « en dur » afin de remplacer ces structures inadaptées, pour une scolarité de qualité .

Et de son côté, Catherine, enseignante, collectera du matériel didactique (manuels, livres, albums, matériel scolaire …) qui sera envoyé à l’école de Tablao.    

Entre 2007 et 2009, ce sont les villageois qui ont construit les 3 classes. Il s’agit de constructions légères dont le toit est fait de végétaux soutenu par des poteaux en bois. Les classes sont construites avec ou sans petits murets latéraux en briques de terre (banco). Le fond de la classe a un mur plus haut avec un enduis en terre, peint en noir pour faire office de tableau pour l’enseignant.

        

Dès qu’il pleut, la classe prend eau, les enfants sont mouillés, ce qui oblige l’enseignant à les renvoyer chez eux.

 

Les poteaux en bois sont même parfois rongés par les termites et risquent de s’écrouler sur les enfants .

        

        

Depuis peu, l’association Terr@Dialoog a acheté des bancs et des tables pour les élèves en les faisant fabriquer auprès des menuisiers locaux.

Sur le plan du matériel, les enseignants ne disposent que d’un seul manuel de lecture pour 10 élèves; les élèves se les partagent tour à tour car il n’y a bien sur aucune possibilité de photocopies.Il n’y a pratiquement aucun livre de bibliothèque et très peu de moyens matériels et didactiques . 

Dans le village de Tablao, nous avons pu voir de jeunes enfants studieux, travailleurs et avides d’apprendre , malgré les conditions dans lesquelles ils étudient .

Que ce soit les enseignants, les parents d’élèves, le chef de village, nous avons pu constater que tous, sont très impliqués à leur niveau pour vouloir améliorer les conditions d’apprentissage de leurs enfants. En construisant elle-même les classes,  la communauté des villageois n’a pas attendu «que la manne leur tombe du ciel», et ce sont les parents qui assurent le maintien en état de ces huttes.

 

 Réunion avec l’inspecteur de la circonscription de Tablao  

Nous avons également demandé à rencontrer l’inspecteur de la circonscription de la Kozah-Kara afin de connaître son point de vue sur notre projet de construction d’une école.

Il nous a confirmé qu’il y avait un réel besoin à améliorer les conditions de scolarisation des enfants de ce village. Il reconnaît que celles-ci sont particulièrement difficiles et a souligné l’engagement important de la communauté (villageois et enseignants) Il a même nommé un directeur et des enseignants motivés pour s’investir auprès des enfants en dépit d’un environnement défavorable.

Connaissant bien l’ONG A3E, il est très impressionné par son dynamisme et les projets réalisés à ce jour. Dans le village cité précédemment (Kpandéda), l’inspecteur confirme les excellents résultats des élèves à l’examen national (Certificat d’Etudes du Premier Degré), depuis la mise en place de la cantine scolaire. Cette cantine fournit un repas gratuit chaque jour aux élèves. Etre correctement nourri, est une condition nécessaire pour favoriser une concentration et un apprentissage efficace. Cette cantine est à l’heure actuelle l’unique cantine de sa circonscription.

 

L’inspecteur  nous fait bien remarquer qu’un élève  ne fréquentant l’école que 75% de l’année ( en raison des pluies), sera vraiment pénalisé lors de son examen final de primaire (CEPD). Effectivement, il est évident que les enseignants ne peuvent pas couvrir tous le programme d’enseignement, sachant que les élèves sont renvoyés à la maison dés qu’ il pleut dans la classe.

         

   

 

À quoi va servir le financement ?

 

La collecte va donc servir à construire une VRAIE  école en «dur», comme celle ci-dessus à Kpandéda pour permettre aux enfants de Tablao (ci-dessous) d‘apprendre dans de bonnes conditions et d’envisager l’avenir.

        

Lors de notre mission sur place, nous avons rencontré des architectes et travaillé avec eux sur le projet :

  • Visite du terrain
  • Visite d’autres écoles réalisées de façon similaire «en dur»   afin de prendre connaissance des exigences administratives de construction d’un bâtiment scolaire au Togo
  • Implantation des locaux 
  • Réalisation de devis 

Le devis pour une classe a été estimé à 5 450 000 francs CFA soit 8309€ (1€=655,96 francs CFA).

Nous fixons notre premier palier de collecte à 3500€.

 

          

Pour porter notre projet de construction d’école, nous avons rejoint l’association belge Terr@dialoog, qui soutient financièrement l’ONG A3E.

En parallèle, avec cette association, nous réalisons diverses actions en vue de réunir des fonds:

  • Souscription au projet: appel aux entreprises et aux particuliers pour participer au financement
  • Recherche de partenariats au sein d’école dans le cadre de projets étudiants

 Votre don :

Terr@dialoog est une association de solidarité internationale, à but non lucratif, reconnue d’intérêt général et 100% bénévole. Par conséquent, vos DONS, au delà de 40€, donnent lieu à UNE RÉDUCTION D’IMPÔTS DE 66% du montant versé.Un REÇU FISCAL vous sera délivré à titre de justificatif

.

 

Merci infiniment pour votre soutien à ce projet !

 

À propos du porteur de projet

Catherine Guidot (Responsable de la collecte)

Après de multiples séjours aux quatre coins du monde, je me suis questionnée sur le sens de mon activité professionnelle. D’abord ingénieur Packaging pendant une douzaine d’années dans une multinationale agroalimentaire, j’ai changé d’activité pour devenir directrice d’une école rurale. Ce métier m’apporte davantage de sens.

Il y a 2 ans, j’ai vécu l’arrivée d’un cancer du sein comme un cataclysme, mais je suis restée positive durant les traitements. Cette expérience a alors joué un rôle de catalyseur pour agir pour les enfants de Tablao.Passionnée par les voyages, depuis longtemps, je révais de pouvoir apporter ma contribution au niveau pédagogique, en Afrique. Cette année, j’ai pu concrétiser ceci, en passant  3 semaines au sein d’une école privée à Lomé. J’ai ainsi partagé mon expérience éducative avec les enseignants togolais, et ce fut une expérience fantastique. Ceci m’a également permis de bien comprendre les problématiques du système d’enseignement togolais, et de pouvoir approfondir les besoins avec les enseignants du village de Tablao.

Francis (Responsable de la collecte)

Responsable Transports et Logistique dans un groupe agroalimentaire, je suis passionné par les voyages et la découverte d’autres cultures. J’ai l’habitude de gérer des projets dans le cadre de ma fonction et depuis 25 ans, j’ai pu accompagner ma société dans son expansion.

Durant mon séjour au Togo, j’ai pu constater la volonté des villageois à s’investir pour améliorer leurs conditions de vie, en dépit de très modestes moyens. Ceci m’a particulièrement touché et c’est pourquoi je suis très motivé pour faire aboutir ce projet à travers la recherche de sponsors et de donateurs.

 

Équipe de l’ONG A3E

L’ONG locale A3E ( Amis de l’Environnement et de l’Enfant Epanoui) est active dans la région de Kara, au nord du Togo. Son objectif est de contribuer au développement de la communauté locale dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture, de l’environnement et accompagnement / formation des agriculteurs sur le compostage.

Au cours de notre mission, nous avons pu mesurer l’efficacité de l’ONG A3E, à travers son président, que nous connaissons personnellement depuis plus de 15 ans. En  accompagnant l’équipe sur le terrain, nous nous sommes rendus compte  de la qualité et du sérieux du suivi de tous les projets en cours pour les mener à terme, ce qui renforce notre confiance totale envers tous les membres.   

  

Association Terr@dialoog:    

L’association Belge Terr@dialoog  encourage et soutient les populations des zones arides du Nord du Togo, et du Malawi. Son objectif est d’accompagner le développement écologique et économique des  villages et permettre aux projets de fonctionner de manière autonome. Pour ce faire une grande importance est donnée à la formation des agriculteurs et à l’amélioration de l’éducation scolaire  de leurs enfants.

Un projet ne prend forme qu’après une concertation étroite entre toutes les parties impliquées : la communauté locale, l’ONG partenaire et l’association Terr@dialoog elle-même.

Les axes d’action concernent:

  • l’éducation (matériel didactique, cantine scolaire, création de liens entre écoles belges et togolaises)
  • l’environnement par le reboisement pour lutter contre la désertification
  • lapprovisionnement en eau (forages)
  • création de jardins scolaires
  • enseignement du compostage

​L’association a développé des kits pédagogiques pour faire découvrir le Togo aux éléves d’écoles primaires, collèges et lycées, dans le but de créer des partenariats NORD-SUD.

​http://www.terradialoog.be

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • carobk carobk

    On vous souhaite beaucoup de réussite dans ce beau projet !

  • modnth modnth

    Bravo pour ce très beau projet 👏 Morgane

  • Catherine Minn Catherine Minn

    On va y arriver ! bravo Catherine et Alexandre Minn

  • sylk67 sylk67

    Beau projet, super !

  • Bernard Stroh Bernard Stroh

    On est derrière vous !

  • ceuzenot ceuzenot

    Bravo pour toute vos actions pour ce village et ces enfants. Qu'elles se réalisent.Amicalement Cécile et Gael

  • dinoooooval dinoooooval

    On est derrière vous !

  • Laurence Dujardin Laurence Dujardin

    La vie reste un énorme partage...je suis heureuse de vous avoir connu et vous souhaite le meilleur pour tout et toutes les belles aventures à venir 😍

  • itriboulet itriboulet

    J'espère que vous réussirez à atteindre votre objectif et que les enfants pourront bénéficier d'une amélioration de leur scolarisation. Isabelle

  • fredo52 fredo52

    Bravo pour ce super projet 👏

  • petite_flo petite_flo

    Félicitations pour votre engagement !

  • cepierreschmidt cepierreschmidt

    On est derrière vous !

  • annelaurevoiriot annelaurevoiriot

    Un petit soutien pour un belle action. Anne-Laure Voiriot

  • catherine_harnisch catherine_harnisch

    Ravie de pouvoir apporter une petite contribution à ce beau projet dont je suivrai l'évolution avec intéret et que je ne manquerai pas de partager avec mes petits élèves alsaciens !

  • meyzie meyzie

    Bravo pour ce super projet 👏 Amitiés Bernard et Sylvie

  • gallissot gallissot

    Bravo, vous avez tout mon soutien !

  • schallounet schallounet

    Félicitations pour votre engagement, les amis, ça fait chaud au coeur de participer à vos côtés !

  • alin120 alin120

    bravo Francis pour cette action =ado

  • amesz amesz

    Beau projet, super !

  • mylenephilippe mylenephilippe

    nous sommes heureux de contribuer à votre beau projet porteur de VIE... mylène et philippe

  • Le contributeur du projet

    carobk

  • Le contributeur du projet

    christopheetcarole

  • Le contributeur du projet

    modnth

  • Le contributeur du projet

    claire8594

  • Le contributeur du projet

    catherineminn

  • Le contributeur du projet

    sylk67

  • Le contributeur du projet

    bernardstroh

  • Le contributeur du projet

    ceuzenot

  • Le contributeur du projet

    dinoooooval

  • Le contributeur du projet

    laurencedujardin

  • Le contributeur du projet

    dmarraine

  • Le contributeur du projet

    itriboulet

  • Le contributeur du projet

    fredo52

  • Le contributeur du projet

    bibya

  • Le contributeur du projet

    petite_flo

  • Le contributeur du projet

    cepierreschmidt

  • Le contributeur du projet

    annelaurevoiriot

  • Le contributeur du projet

    catherine_harnisch

  • Le contributeur du projet

    meyzie

  • Le contributeur du projet

    gallissot

  • Le contributeur du projet

    schallounet

  • Le contributeur du projet

    alin120

  • Le contributeur du projet

    amesz

  • Le contributeur du projet

    mylenephilippe

  • Le contributeur du projet

    oceane-guidot

  • Le contributeur du projet

    isabouin

  • Le contributeur du projet

    brisso

  • Le contributeur du projet

    raziel117

  • Le contributeur du projet

    catherineg-5

120%
2408€ collectés sur un objectif de 2000€
0 jours restants
Projet terminé

Le porteur du projet

Le porteur du projet

Catherine 0 ans France

Envoyer un message

Choisissez votre contrepartie

  • à partir de 5€ ou plus

    Un grand Merci !

  • à partir de 25€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    Un très grand Merci !

    + Un marque-page 

    + Une photo des enfants de Tablao

  • à partir de 50€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    Un très grand Merci!

    Une photo des enfants de Tablao

    + Porte-clé en ébène

    Bénéficiez d’une déduction fiscale de 66% de votre don (un don de 50€ ne vous coute que 17€)

  • à partir de 100€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    un très grand Merci !

    Une photo des enfants de Tablao

    + Un objet artisanal togolais

    Bénéficiez d’une déduction fiscale de 66% de votre don (un don de 100€ ne vous coute que  34€)

  • à partir de 250€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    Un très grand Merci !

    Une photo des enfants de Tablao

    + Un jeu traditionnel africain Awalé

    Bénéficiez d’une déduction fiscale de 66% de votre don (un don de 250€ ne vous coute que  85€)

  • à partir de 500€ ou plus

    Contreparie précédente

    +

    Un très grand Merci!

    Une photo des enfants de Tablao

    + Un batik

    Bénéficiez d’une déduction fiscale de 66% de votre don (un don de 500€ ne vous coute que  170€)